Coupe faim Hoodia

coupe-faim-hoodia
Coupe faim Hoodia

 

On parle beaucoup du Hoodia Gordonii depuis que l’éphédrine, et les coupes-faim synthétiques en général, ont été interdits. Le coupe faim Hoodia est en effet connu pour couper naturellement l’appétit et réduire les excès de nourriture.

Qu’est-ce que le Hoodia

Le Hoodia Gordonii est une plante à la sève laiteuse qui pousse dans le désert du Kalahari, à cheval sur le Botswana, la Namibie et l’Angola. C’est une plante de l’espèce des «succulentes ». Elle ressemble à un cactus et se développe sous des climats secs et chauds. Il lui faut environ 7 ans pour atteindre la maturité.

Les «Bushmen» ont l’habitude de le consommer pour réduire la faim durant leurs longues périodes de chasse. En Afrique du Sud, il est aujourd’hui illégal de récolter du Hoodia sans autorisation.

En 1995 les scientifiques ont isolé la molécule responsable de cette diminution d’appétit et l’ont breveté. Plus tard, Phytopharm, une société britannique, en a racheté les droits dans le but d’une exploitation commerciale.

Dans le but d’étudier ses effets, Phytopharm a expérimenté le Hoodia sur des personnes en surpoids. Ceux qui avaient pris du Hoodia au lieu d’un placebo ont réduit leur apport calorique de 1000 par jour, sans ressentir d’effets secondaires.

Par la suite, Phytopharm et Unilever, qui produit «SlimFast®», se sont associés afin d’essayer de reproduire le principe actif de la plante, et dans le but de commercialiser par la suite un produit aux effets similaires au Hoodia Gordonii.

Pourquoi du pur Hoodia

Une des raisons pour lesquelles ces deux sociétés géantes n’ont pas pu mettre un produit sur le marché est qu’ils n’ont pu reproduire en laboratoire la molécule responsable de la perte d’appétit, la molécule P57, naturellement présente dans la plante.

En outre, la culture du Hoodia Gordonii pose un gros problème : En 2008, le Hoodia a été déclaré comme espèce en danger d’extinction et inscrite sur la liste de la Convention internationale sur la protection de la faunes et la flore sauvage (C.I.T.E.S : Convention on International Trade in Endangered Species). Elle ne peut donc plus être récoltée sans une autorisation gouvernementale.

Actuellement, la plupart des produits sur le marché proposant du Hoodia sont des produits contenant des quantités très faibles de Hoodia Gordonii. Seulement quelques laboratoires dans le monde possèdent une licence d’importation en accord avec la CITES.

Réfléchissez avant d’acheter

Seuls quelques produits présents sur le marché contiennent une quantité suffisante de Hoodia pour provoquer un effet coupe faim. La meilleure approche est d’acheter un produit 100% Hoodia.

En cas d’achat sur internet, le site doit pouvoir afficher les documents et certificats autorisant le commerce de Hoodia. Ainsi que des résultats d’analyses démontrant la présence et la quantité de Hoodia Gordonii contenue dans le produit.

Pour toutes ces raisons, le Hoodia n’est pas bon marché et pour cette raison, plus le produit mis en vente est cher, plus il sera susceptible d’être conforme et donc efficace.

Voir aussi :

Publicités