L’Aloe Vera

Gel d'aloe vera
L’Aloe Vera

L’Aloe Vera a été utilisé depuis l’Histoire Antique jusqu’à nos jours. Tant dans le traitement de maladies, que pour les soins de la peau et des cheveux.

Connu comme «La Plante de l’Immortalité» dans l’ancienne Egypte, l’Aloe Vera peut être considéré comme la reine des plantes en raison de ses  nombreuses et exceptionnelles propriétés.

L’Aloe Vera est aussi appelé « La Plante Biblique », en raison du nombre de fois ou il est mentionné, aussi bien dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament.

Des documents historiques Romains, Grecs, Arabes et d’autres peuples autour de la Méditerranée vantent ses qualités médicinales et cosmétiques. Ainsi, Cléopatre l’utilisait quotidiennement comme ingrédient essentiel pour ses soins corporels.

On raconte qu’Alexandre le Grand avait conquis l’île de Socotora, dans le sud de l’Arabie, car elle renfermait une grande quantité d’Aloe Vera, et dans le but de traiter les blessures et les maladies de ses soldats durant ses campagnes.

On pense que ce sont les moines Franciscains espagnols qui ont emporté avec eux l’Aloe Vera vers les Amériques. Notamment dans l’Ile de la Barbade, d’où l’origine de son nom scientifique actuel : ALOÈS BARBADENSIS.

L’Aloe Vera a été un élément essentiel de la médecine populaire Méditerranéenne durant des siècles. Jusqu’à ce que l’emploi généralisé de la pharmacopée moderne l’ait relégué à l’oubli, avec la majorité des plantes médicinales. 

Ses étonnantes qualités ont été redécouvertes durant la Seconde Guerre Mondiale : Des brûlures causées par les explosions atomiques, sur les populations d’Hiroshima et Nagasaki, ont guéri très rapidement et, dans beaucoup de cas, sans laisser de traces ni de cicatrices.

De nos jours,  la NASA utilise le gel d’Aloe en raison de ses capacités à filtrer des émissions toxiques émanant de sources telles que : le PVC, la fibre de verre, les vernis, les peintures et les radiations électromagnétiques. 

Propriétés de l’Aloe Vera

Le gel (Gel d’Aloe) extrait de la partie centrale de la feuille est un «remède de bonne femme» très populaire pour des petites coupures ou brûlures légères et pour les « coups de soleil ». Cela vient du fait qu’il contient des principes actifs capables de réduire la douleur et les inflammations et de stimuler la croissance et la régénération de la peau.

Ces propriétés ont été approuvées cliniquement et les scientifiques s’intéressent de plus en plus à ses nombreuses applications médicales potentielles.

Usage et applications de l’Aloe Vera

Indépendamment des soins et de la protection de la peau, l’Aloe Vera est également utilisé dans le traitement de problèmes gastriques tels que indigestions, colites ou syndrome du colon irritable.

Le gel d’Aloe est souvent confondu avec une autre substance, tirée d’une autre partie de la plante, connue comme « jus d’Aloe ». Mais les deux substances sont pourtant très différentes : le jus d’Aloe (connu aussi comme aloès latex) est un liquide jaune et amer, extrait de la couche extérieure (la peau) de la feuille de l’Aloès Vera. Il contient des substances qui, prises oralement, ont des effets laxatifs très puissants.

Etudes réalisées ou en cours :

  • Diabète
    Des études préliminaires suggèrent que le jus d’Aloe Vera peut aider à baisser les niveaux de sucre dans le sang. Bien que davantage d’études soient nécessaires pour évaluer la sécurité et l’efficacité de l’Aloe Vera dans le traitement du diabète, il semble probable que cette plante peut être un additif utile lors de programmes diététiques dans des cas de diabète de type 2.
  • Virus HIV
    L’utilisation de l’Aloe Vera pourrait stimuler l’efficacité de quelques médicaments utilisés dans le traitement du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH). Mais des compléments de recherches bien conçus sont encore nécessaires pour confirmer de telles découvertes.
  • Ophtalmologie
    Dans un futur proche l’Aloe Vera pourrait être utilisé en colire pour les yeux en raison de son efficacité pour protéger des rayons UV.
  • Stimulants immunologiques et effets anti- cancérigènes
    Des études en laboratoire sur des animaux, indiquent que des substances actives contenues dans la feuille d’Aloe Vera (tant en gel qu’en jus) pourraient avoir des effets immunologiques et anti-cancérigènes.Cette information a inspiré la production d’une recette pour personnes atteinte d’un cancer, qui combine l’Aloe Vera avec du miel et du genièvre. Toutefois, les études de l’utilisation de cette substance sur des êtres Humains sont rares et, par conséquent, sa sécurité et son efficacité n’est donc pas encore reconnue.
  • Asthme
    L’Aloe Vera est aussi en cours d’évaluation pour le traitement de l’asthme.
  • Dermatologie
    Le gel D’aloe Vera peut atténuer les symptômes de l’herpès génital et certaines affections de la peau comme le Psoriasis. Des études additionnelles doivent encore confirmer ces découvertes.

Voir aussi :

Publicités